Projets labellisés

Les filières d’avenir et d’excellence : la filière aéronautique 

L’exemple de Safran Aero Composite (SAC) et Albany Engineered Composites (AEC) à Commercy (55)

 

Afin de faciliter l’implantation de l’entreprise Safran Aero Composite (SAC) et Albany Engineered Composites (AEC) à Commercy (55), les partenaires du Pacte Lorraine se sont mobilisés, notamment en faveur du développement des compétences des Lorrains par la mise en place d’un contrat Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC) Aéronautique. L’objectif est d’asseoir le positionnement des entreprises lorraines sur le secteur de l’aéronautique par l’acquisition et le maintien de compétences spécifiques et de renforcer la coopération des employeurs dans la gestion des compétences. Dans cette perspective, il convient d’accompagner les futurs salariés de l’unité industrielle SAC-AEC par la mise en place de parcours de formation initiale et continue spécifiques aux filières aéronautique et matériaux composites.

Un Centre de Compétences Aéro Composite (CCA) est en construction à Commercy. Situé au sein du Lycée Henri Vogt, il accueillera dès 2015 tous les différents publics en formation : demandeurs d’emploi et salariés en formation continue, lycéens, apprentis et étudiants issus notamment d’écoles d’ingénieurs. Mené avec tous les partenaires de l’emploi et de la formation et en étroite collaboration avec les entreprises, ce projet innovant s’inscrit dans la volonté de construire l’industrie lorraine de demain par la structuration d’un pôle de compétences dédié aux filières aéronautique et matériaux composites, pour doter les Lorrains de compétences métiers indispensables à la sécurisation de leur parcours professionnel. A l’horizon 2018, près de 400 emplois seront créés chez Safran-Albany pour assurer la production de pièces en matériaux composites pour les moteurs de nouvelle génération destinés à équiper les futurs avions d’Airbus, Boeing et Comac.

Développement des compétences – EDEC Aéronautique et le Pacte Lorraine* Objectif 2, action 11.1

* Coût de l’opération et montant éligible : 395 113 €

* Subvention Pacte Lorraine :

– Etat : 100 000 €

– CRL : 100 000 €

 

Le cluster Aériades

Le cluster Aériades, réseau d’entreprises, a pour vocation de faciliter l’implantation et le développement de nouvelles activités aéronautiques dans les entreprises lorraines. Le rôle de la grappe d’entreprises Aériades est de coordonner, structurer et développer la filière aéronautique en région Lorraine. Dans le cadre du Pacte Lorraine, le réseau Aériades a également bénéficié d’un soutien pour lui permettre d’accompagner encore mieux ses adhérents et contribuer ainsi à la consolidation de cette filière en Lorraine. Ce projet permettra d’accompagner la montée en compétences des entreprises lorraines sous-traitantes de l’aéronautique, désormais bien ancrées sur le marché aéronautique, ainsi que de favoriser le développement de synergies avec l’implantation du projet Safran-Albany.

 

Le cluster Aériades et le Pacte Lorraine* Objectif 2, action 11.1

* Coût de l’opération et montant éligible : 421 800 €

* Subvention Pacte Lorraine :

– CRL : 123 000 €

– Etat : 76 000 €

 

Filière automobile : l’ARIA

L’ARIA Lorraine (Association Régionale de l’Industrie Automobile) a pour objet de regrouper et de créer du lien entre les entreprises de la filière automobile régionale (constructeurs, équipementiers, fournisseurs). L’ARIA Lorraine porte les enjeux communs de la filière automobile, contribue au développement et à la pérennité des entreprises composant cette filière, en partenariat avec les acteurs publics et privés de la Lorraine. Elle regroupe aujourd’hui plus de 80 entreprises des constructeurs jusqu’au rang n. Le projet « PACT’AUTO» porté par la CCI et l’ARIA va permettre de donner encore plus de poids et de résonnance aux actions menées pour l’animation de la filière et l’accompagnement des entreprises dans leurs mutations. Le programme se décompose suivant 4 axes :

– mieux connaître le tissu industriel automobile lorrain, mutualiser et partager les moyens et projets. L’objectif de cet axe est d’améliorer considérablement le suivi de chaque entreprise rentrant dans un dispositif d’accompagnement et de partager cette information entre les intervenants.

- Renforcer le développement commercial des PME et leur capacité à se diversifier, dans la filière ou hors filière, en France comme à l’international. L’objectif est d’aider les PME à se diversifier, à se développer en France comme à l’international, les accompagner pour se repositionner du point de vue des affaires, se structurer et revoir leurs stratégies et fonctions commerciales.

- Soutenir la capacité à innover des PME et les accompagner dans des projets d’innovation. C’est détecter les projets et mettre les moyens à disposition pour accompagner, identifier les bons partenaires, accélérer la mise en œuvre de projets et permettre leur financement.

– Assurer une animation dynamique de la filière dans le but de renforcer la visibilité, la capacité des PME à se regrouper et à se structurer. C’est la mise en place d’animation, la diffusion d’informations et d’outils de pilotage du programme en s’appuyant fortement sur les industriels de la filière.

 

La CCIRL –   l’ARIA et le Pacte Lorraine 

* objectif 2, action 10.1

* Coût de l’opération et montant éligible : 2 049 228 € sur 3 ans

* Subvention Pacte Lorraine :

– Région: 196 182 €

– Etat : 196 182 €

– FEDER : 378 012 €

 

 

Filière santé : focus sur les projets « 36 mois à domicile » et « PResTeS »

Le projet « 36 mois de plus à domicile »

L’objet de ce projet est de développer et de commercialiser un ensemble de solutions innovantes permettant de prolonger l’autonomie des personnes âgées et de favoriser leur maintien à domicile. Les partenaires du projet sont les entreprises et les laboratoires spécialisées dans la vente de matériels, le développement de solutions de télémédecine, le développement d’intelligence artificielle pour le suivi médical et l’aide au diagnostic, les solutions informatiques innovantes, etc. Concrètement, ce projet se décline en différentes actions comme la mise au point d’une solution de détection de chutes et de mesures de l’activité de la personne à domicile, la création de capteurs de mesure de l’hydratation ou la construction de la maison idéale pour les séniors.

 PResTeS : le Pôle de Ressources en Santé et Technologies de Santé

Le Pôle de RESsources pour les Technologies de la Santé est un acteur du secteur de la santé et de l’autonomie. Il a la volonté de contribuer au lancement d’une dynamique de collaboration et de soutien à la filière santé, de l’e-santé, du maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie et de la silver économie plus généralement. Le PResTeS est notamment en charge du développement de dispositifs de télémédecine en Lorraine, ainsi que de la formation des personnes intervenant à domicile. Il est composé d’entreprises, d’institutionnels de la santé, du handicap et du maintien à domicile, des acteurs de la recherche et de l’innovation en milieu médical, de partenaires institutionnels et des acteurs de la formation. Le PResTeS a mis en place un plan d’actions dont les objectifs sont : structurer le réseau et faire émerger de nouveaux projets innovants, proposer une expertise pour accompagner les projets collaboratifs (assistance à maitrise d’ouvrage), mettre en place une veille économique et stratégique, former et sensibiliser, via des documents pédagogiques (sur les normes, bonnes pratiques, les technologies innovantes, etc.) au service des professionnels lorrains de la filière santé, et tout particulièrement la silver économie.

 

L’exemple de la reprise de la société Gerbois (88)

La société Gerbois est spécialisée dans l’emballage en bois à échelle à Saulxures sur Moselotte. Suite à la liquidation judiciaire intervenue en octobre 2013 de la société Gerbois, Madame Rochatte Rose-Marie a repris l’activité et créé la Nouvelle Société Gerbois SAS (immatriculation réalisée le 17 janvier 2014).

Le travail concerté de tous les partenaires a facilité l’aboutissement positif de la démarche impulsée par Madame Rochatte. Le projet a fait l’objet début avril 2014 d’une validation de principe dans le cadre du Pacte Lorraine. Après instruction de la demande, le projet a été présenté aux membres de la CRMEPI fin avril puis au Comité d’Engagement début mai. Le soutien accordé par le Conseil Régional de Lorraine a été validé en Commission Permanente le 27 juin 2014.

 

 

La reprise de la société Gerbois SAS et le Pacte Lorraine

* Objectif 2, action 12.1

* Coût de l’opération : 440.000 €

* Subvention Pacte Lorraine :

– Région : 28.500 €

– Etat : 28.000 €

(CG88 : 28.000 €)

Projets labellisés

Un projet labellisé est un projet déposé dans le cadre du financement proposé et approuvé pour sa capacité à remplir les critères et les objectifs du Pacte Lorraine.

Plus d'informations

VideoWall – La PlayList du Pacte Lorraine